logo géoscan Arc

Bientôt seront disponibles des informations et actualités sur le projet d'exploration en géothermie profonde sur le synclinal de l'Arc, de Fos (à l'ouest), à Aix en Provence (à l'est) en passant par Sausset les Pins au Sud et Lançon de Provence au Nord.

En attendant, pour en savoir plus sur le programme Géoscan et l'exploration en géothermie, visitez la page contexte. Si vous avez des questions, visitez notre FAQ.

Le 22 mai dernier, à l'invitation de la préfécture des Bouches-du-Rhône, les élus des communes sur le tracé de l'acquisition géophysique ont été conviées à une réunion d'information sur le projet.

Vous pouvez trouver ci-dessous les présentations réalisées à cette occasion:

- La géothermie profonde, une énergie d’avenir, M. Norbert Bommensatt, Référent national géothermie profonde, ADEME;Réunion d'information des élus du tracé de la campagne Géoscan Arc 22 mai 24, Marseille
- Pertinence de la géothermie profonde pour la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, Mme Cécile Chéry, Directrice régionale adjointe, ADEME Provence-Alpes-Côte-d’Azur;
- Les enjeux et la politique régionale en faveur de la géothermie profonde, Mme Anne Claudius-Petit, Conseillère régionale, Présidente de la commission Transition énergétique, stratégie des déchets, qualité de l’air, Région Sud;
- Le rôle que pourrait jouer la géothermie à l’échelle de la métropole, M. Cyrille Naudy, Directeur du pôle Transition écologique et énergétique, Métropole Aix-Marseille-Provence, et M. Philippe Gardiol, Adjoint délégué à la Transition écologique, Mairie de Vitrolles;
- Le projet Géoscan Arc, M. Alexandre Stopin, Chef de projet Géophysicien, BRGM;
- Le déroulement d’une campagne d’acquisition de données géophysiques, M. Julien Wallendorff, Chef de projet, Smart Seismic Solutions S3;
- Retour d’expérience sur l’utilisation de la géothermie profonde et les campagnes d'acquisition par passage de camions vibreurs, Mme Charlotte Lefevre, Chef de projet Réseaux de chaleur, (Direction Environnement Energie), Toulouse Métropole;
- Comment communiquer au mieux pour préparer la campagne, Mme Fanny Branchu, Chargée de communication scientifique, BRGM.