Valorisation des données de sismique réflexion et de puits, des années 80, pour de l’interprétation quantitative, sur le réservoir géothermique du Dogger dans le Bassin parisien / BRGM


Document édité en mars 2021
Image
couverture rapport valoriser les données de sismique réflexion

Afin d’aider les différents acteurs de la géothermie à appréhender au mieux le potentiel géothermique d’un secteur, une connaissance approfondie du sous-sol, ainsi que les propriétés pétrophysiques des réservoirs cibles sont des prérequis pour réduire le risque géologique avant forage.

Pour cela, on peut s'appuyer dans un premier temps sur les nombreuses données de puits directement obtenues lors des forages réalisés depuis les années 50 et sur les données de sismique réflexion qui permettent de fournir des informations sur la géologie et la structure globale du bassin ciblé.

Cependant, il est difficile de prédire avec précision la productivité des niveaux réservoirs pour la géothermie profonde par manque de connaissance de leurs propriétés (niveaux producteurs, niveaux imperméables) comme la porosité ou la perméabilité, qui sont des facteurs de succès important de l’exploration géothermique.

Dans le cadre d'une convention financière avec l'ADEME, le BRGM a donc conduit une étude expérimentale du réservoir géothermique du Dogger du Bassin parisien sur la base de données de puits et de données de sismique réflexion existantes, issues principalement de l’exploration pétrolière.

Ces données ont été traitées via une méthode dite d'interprétation quantitative des données de sismique réflexion, très utilisée dans le milieu pétrolier pour identifier les réservoirs et leurs contenus.

Appliquée au domaine de la géothermie, elle a permis d'obtenir des informations sur les propriétés pétrophysiques (porosité, perméabilité, voire transmissivité) du réservoir du Dogger et, de par sa couverture spatiale, de complémenter l’analyse locale des diagraphies de puits.

Cette étude expérimentale s’est appuyée sur l’existence d’un modèle géologique 3D du réservoir du Dogger du Bassin parisien, afin de vérifier la validité des résultats obtenus et a ainsi permis d'établir une méthodologie et de fournir des recommandations sur l’utilisation des données existantes de sismique réflexion et de puits pour évaluer la productivité d'un réservoir géothermique profond.

Pour en savoir plus sur cette nouvelle méthodologie et les recommandations associées, télécharger le rapport "Valorisation des données de sismique réflexion et de puits, des années 80, pour de l’interprétation quantitative, sur le réservoir géothermique du Dogger dans le Bassin parisien"